L’école américaine "International School of Ouagadougou" organise une semaine de la francophonie en Afrique qui a débuté ce vendredi 25 mars 2016 à Ouagadougou. C’est le ministre de l’Education nationale  et de l’alphabétisation, Jean Martin Coulibaly qui a lancé les activités en animant devant l’assemblée des élèves de l’établissement, une conférence sur l’importance de l’éducation en général et en rapport avec à la culture africaine.

Devant des élèves curieux et réceptifs, le ministre en charge de l'éducation a fait un rappel sur la dimension et les enjeux de la francophonie puis,

Le jeudi 24 Mars 2016 s’est tenue à Ouagadougou, la revue annuelle 2015 du CSD/EA de la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD). Jean-Martin Coulibaly et Filiga Michel Sawadogo, respectivement ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation et ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation ont présidé les travaux, en présence des partenaires techniques et financiers.

Définir les priorités, identifier les actions à conduire, déterminer les outils de contrôle, produire les rapports de suivi-évaluation, superviser  la mise en œuvre des plans d’action, telles sont les missions dévolues au  Cadre Sectoriel de Dialogue Education- Alphabétisation (CSD/EA), un dispositif de la SCADD.

Dans le cadre de la célébration de la journée du 8 Mars, les femmes du secrétariat général du Ministère de l’éducation Nationale et de l’alphabétisation (SG/ MENA)  ont échangé avec  Dr Hamadou Pengdwindé SEOGO sur le cancer du col de l’utérus et du sein, le jeudi 17 mars 2016  au sein dudit ministère.  

La communication  suivie d’échanges faite  par le Dr Hamadou Pengdwindé SEOGO, assisté de Bibata Nacoulma de l’association des sages-Femmes  a porté sur

Le ministre de l’Education nationale et de lAlphabétisation, monsieur Jean Martin Coulibaly a animé dans l’après-midi du jeudi 17 mars 2016 à Ouagadougou, le 2èmepoint de presse du Gouvernement. Il était en compagnie du ministre en charge de la communication, Rémis Fulgance Dandjinou, et de celui en charge de la santé, Smaïla Ouédarogo pour situer l'opinion publique sur les récentes mesures sociales présidentielles.

Le principal sujet développé par le ministre Jean Martin est relatif à l’emploi de 4200 jeunes diplômés pour faire face au déficit en enseignants au post primaire estimé à 6 399 professeurs.

Le Ministre de l’éducation nationale et de l’Alphabétisation, Jean Martin Coulibaly en compagnie de ministre Suisse des affaires étrangères, Didier Burkhalter ont effectué une visite de travail au centre d’alphabétisation du village de Bedogo dans la commune urbaine de Kombissiri. C’était le lundi 07 mars 2016 en présence de l’ambassadeur Jean Bernard Dubois, des chefs coutumiers de la localité et bien d’autres autorités.

« Contribuer à l’amélioration des conditions de vie  des groupes défavorisés ou vulnérables avec la pleine participation de leur communauté,

Les directeurs régionaux ont profité d'une rencontre avec le ministre en charge de l'éducation le vendredi 11 mars 2016 pour poser le problème de l'indiscipline dans les établissements. Ils ont déploré le fait que de plus en plus d'enseignants et/ou d'élèves organisent des manifestations pour exiger le départ des proviseurs et chefs d’établissement. Tout en reconnaissant que la méthode utilisée dans ces mouvements n'est pas acceptable,

A l’occasion de la rencontre avec les responsables régionaux de l’éducation nationale, le vendredi 11 mars 2016, le ministre de l'Education nationale et de l'Alphabétisation, Jean Martin Coulibaly en a profité pour évoquer un problème qui lui tient « particulièrement à cœur ». C’est le cas des grossesses non désirées et des viols dans les établissements d’enseignement du Burkina Faso.

Le  ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Jean Martin Coulibaly a reçu la visite des "élèves étoiles" du programme de télé-éducatif  "Tableau d'Honneur" des treize régions du Burkina Faso, le vendredi 11 mars 2016 à Ouagadougou. C’était en présence du promoteur  de l’émission, Moussa Boundané.

En prélude  à la « Nuit des TH 2015 » qui marque la clôture de la 6ème saison du programme télé-éducatif « Tableau d’Honneur », prévue pour se tenir le samedi 12 mars,

Le Ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Jean Martin Coulibaly a présidé la cérémonie de l’ouverture de l’atelier de validation du Rapport sur l’état du système éducatif national (RESEN). C’était le 7 mars 2016 en présence des  ministres de l’urbanisme et de l’habitat, monsieur Maurice Dieudonné Bonnanet et de la femme et de la solidarité nationale madame Laure Zongo/Hien.

Le Programme d’Analyse des Systèmes Educatifs de la CONFEMENE (PASEC) a mené sa première évaluation internationale en 2014 dans dix pays que sont le Bénin, le Burkina Faso, le Burundi, le Cameroun, le Congo, la Côte d’Ivoire, le Niger, le Sénégal, le Tchad et le Togo. Le lancement du rapport de cette évaluation internationale des systèmes éducatifs  est intervenu le 7 décembre 2015 à Dakar sous la présidence du ministre de l’Éducation nationale du Sénégal et  la participation de nombreuses délégations du monde de l’éducation dont celle du Burkina Faso. En somme, le rapport décrit une situation générale préoccupante, voire alarmante pour certains pays.

L’étude établit que dans la quasi-totalité des 10 pays, la grande majorité des élèves du primaire, que ce soit en début ou en fin de cycle, n’ont pas acquis les compétences leur permettant d’envisager la réussite de leur scolarité.