IMG 6242 1Le ministre de l'éducation nationale et de l'Alphabétisation, monsieur Jean Martin Coulibaly a procédé ce mardi 6 juin 2017, au lancement officiel de l'examen du Certificat d'études primaires (CEP) session 2017, à Koubri dans la région du Centre à partir de 7 heures à l'école de Nagbaré A.



« Nous sommes venus vous encourager et vous souhaiter une très bonne chance ! » C'est par ces mots que le ministre Coulibaly a traduit son soutien à l'ensemble des candidats à l'examen du CEP. Ce sont au total 388 662 candidats au plan national qui prennent part à leur premier examen. Soit, un accroissement de l'effectif à 11,48% par rapport à la session 2016. Le rapport garçons/filles est de 52,72% pour les filles contre 47,28% pour les garçons.
Au cours de cours de ce lancement, le ministre a tenu à échanger avec les organisateurs sur les difficultés rencontrées et a procédé à la visite des salles de composition. Selon le ministre, le processus a bien démarré et tous les acteurs sont mobilisés pour la réussite de la session. « Nous souhaitons plein succès à ces jeunes gens qui sont l'avenir de ce pays », a-t-il laissé entendre. Le ministre a donné le top départ du déroulement des épreuves écrites à travers l'ouverture de l'enveloppe contenant les épreuves de la rédaction.
L'élève Ilboudo Sidonie, née le 26 juin 2006 qui a opté pour le CEP et l'enseignement général (CEP+EG) dit être prête pour affronter les épreuves, mais reconnait néanmoins « avoir un peu peur ». Elle compte après succès, être inscrite dans un établissement d'enseignement technique pour poursuivre ses études.
Dans la région du Centre ce sont 33 697 candidats répartis dans 211 centres d'examen qui prennent part à cette session de 2017.

DCPM/MENA