Le ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, Pr Stanislas OUARO a procédé le jeudi 03 mai 2018, à l’inauguration du Collège d’Enseignement Général (CEG) de Tansila dans la région de la Boucle du Mouhoun, puis de celui de Gondologo, secteur 12 de Ouahigouya, le vendredi 04 mai 2018.


Quatre salles de classe, un bloc administratif de six bureaux avec une salle des professeurs, et des latrines ; c’est la composition de l’infrastructure réalisée par le conseil régional de la Boucle du Mouhoun au profit de la commune rurale de Tansila. Une réalisation entièrement financée sur fonds propres à plus de 46 millions FCFA. Pour le Président du Conseil Régional Aboubacar SANOU, c’est dans une dynamique d’amélioration des conditions d’enseignement et d’apprentissage des enseignants et élèves, que le CEG de Tansila a été réalisé. Il promet la réalisation de bien d’autres œuvres de développement par le conseil régional, avec l’appui de ses partenaires.


Pour le tout premier CEG du secteur 12 de Ouahigouya, c'est désormais une réalité grâce à l’engagement de l’Association Sougri Nooma. Selon la présidente de l’association Gnoné NOUGTARA/ZOROME, ce CEG vient apporter une solution au problème de déscolarisation des jeunes filles, consécutif au manque de CEG à proximité. Ce manque a longtemps posé aux parents d’élèves, des difficultés de déplacement et de sécurisation des filles sur la route de l’école, faisant souvent porter le choix sur la scolarisation des garçons, en défaveur des filles. «  En tant que femme et mère, j’étais particulièrement sensible au fait que plusieurs jeunes filles aient été obligées d’arrêter l’école par manque de CEG à proximité . Aujourd’hui je suis ravie que les élèves du CEG de Gondologo soient à plus de 60% des filles. » a-t-elle affirmé.
Les deux cérémonies d’inauguration ont été respectivement placées sous la présidence et le patronage de Stanislas OUARO à Tansila et Gondologo. Le Ministre OUARO, a saisi l’occasion pour remercier les partenaires qui accompagnent le ministère dans son engagement à faire de l’éducation pour tous une réalité. « C’est un appui très précieux car le gouvernement à lui seul ne peut pas satisfaire tous les besoins dans l’immédiat. » a-t-il lancé l'appel!
DCPM/MENA