Le Ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Pr Stanislas OUARO et la représentante de l’Unicef, Chef de file des Partenaires techniques et financiers de l’éducation et la formation, madame Anne Vincent ont procédé le vendredi 04 mai 2018 dans la salle de conférence du ministère, à la signature officielle de l’aide-mémoire de la sixième Mission conjointe de suivi (MCS) du Programme de développement stratégique de l’éducation de base (PDSEB).
L’objectif principal visé par les acteurs du MENA et leurs partenaires à travers cette 6ème mission conjointe de suivi (MCS) du PDSEB était de réaliser un suivi de l’évolution du sous-secteur de l’éducation de base et de l’enseignement secondaire.
Ainsi, au cours de l’atelier technique les membres des groupes thématiques ont pu dresser le bilan technique et financier des activités et des financements de l’année 2017 par programme et l’ensemble des résultats obtenus, analyser le niveau d’atteinte des indicateurs ciblés et formuler des orientations et recommandations pour une mise en œuvre réussie du plan d’action 2018 du MENA.  
Au cours de cette réunion des décideurs consacrée à l’adoption et à la signature de l’Aide-mémoire, madame Catherine Kaboré, présentatrice du rapport a fait remarquer que des avancées significatives ont été enregistrées dans le secteur de l’éducation mais d’énormes défis liés entre autres à la qualité, l’utilisation des ressources transférées aux communes, le maintien des enfants à l’école restent toujours à relever. Elle a aussi relevé le contexte marqué par la mise en œuvre du Plan national de Développement économique et social (PNDES), la situation sécuritaire et sociale affectant le secteur de l’éducation et de la formation, la mise en œuvre du protocole d’accord entre le Gouvernement et la Coordination nationale des syndicats de l’éducation, l’accord de financement de 33,8 millions de dollars US du Partenariat mondial pour l’Education (PME) pour la période 2018-2021, la poursuite du transfert des ressources et des compétences de l’éducation de base aux communes et la poursuite de la réforme curriculaire.

Quant à Anne Vincent, Chef de file des PTF, elle a remercié les acteurs qui ont permis l’aboutissement aux conclusions de la 6ème mission conjointe de suivi du PDSEB et a exhorté les partenaires à redoubler d’efforts au vu du taux d’exécution du programme d’activités en vue de garantir une éducation de qualité à tous les enfants.
Pour le Ministre Ouaro, des mécanismes seront engagés pour la mise en œuvre des recommandations en étroite concertation avec l’ensemble des partenaires sociaux, techniques et financiers et de toute la communauté éducative. Il a pris l’engagement de renforcer la dotation des écoles en intrants pédagogiques et en vivres dans des délais raisonnables et cohérents avec la rentrée scolaire, d’améliorer l’encadrement pédagogique, et aussi améliorer l’offre de l’éducation non formelle, poursuivre la déconcentration de la gestion financière et sa stabilisation et la mise en œuvre des actions relatives à l’éducation en situation d’urgence.
DCPM/MENA