Le Ministre Jean Martin Coulibaly échange avec son personnel à Gaoua

DSCN7378DSCN7384

Au lendemain des festivités du 11 décembre célébrées à Gaoua, le Ministre de l'Education Nationale et de l'Alphabétisation, Jean Martin Coulibaly a tenu une rencontre d'échanges avec le personnel de ses services déconcentrés et rattachés que sont la Direction Régionale des Enseignements Post-primaire et Secondaire (DREPS), la Direction Régionale de l'Education Préscolaire Primaire et Non Formelle (DREPPNF) et l'Ecole Nationale des Enseignants du Primaire(ENEP). C'est l'amphithéâtre de l'ENEP qui a servi de cadre pour cette rencontre.

 

Après le mot de bienvenue prononcé par le Directeur Général de l'ENEP de Gaoua, Sansan Brou Alca Da, le Ministre Jean MartinCoulibaly a pris la parole à sa suite et a salué le travail abattu par ses agents dans cette partie du Burkina Faso. Il a félicité chacun à sa place pour ce qu'il fait pour l'éducation. Dans son développement, le ministre Coulibaly s'est appesanti sur quatre points que sont le suivi des activités que chaque agent même sur le terrain, les questions des frais de scolarités octroyés dans les établissements privés conventionnels, la question liée aux avancements, mandatements et enfin celles liées aux statistiques du ministère.

Aussi, il a invité les uns et les autres à être très regardant sur les heures de vacation car la maîtrise des listes nominatives des professeurs vacataires pose problème et cela rend difficile la mise en œuvre des budgets. En ce qui concerne les statistiques, le ministre dira que le premier trimestre tire à sa fin et aucune statistique n'est disponible alors que ces informations permettent de faire de bonne prévisions a-t-il ajouté. Cela permet d'améliorer le budget et l'efficacité interne des différents volets du ministère a-t-il conclu avant de permettre une série de questions.

Cette étape a permis à certains agents d'évoquer certaines préoccupations du moment. Il s'agit entre autres de la mise en place tardive du personnel, de la question des cantines et des fournitures scolaires, de la grève des syndicats, de la vacation dans les établissements secondaires, des infrastructures éducatives, des questions environnementales, du toilettage de certains textes, des transferts d'élèves d'une région à une autre, du traitement des salaires, du non reversement de certains agents de l'ENEP de Gaoua conformément à la loi 081 et bien d'autres préoccupations. A tous ces problèmes le Ministre Jean Martin Coulibaly a apporté des éléments de réponses qui ont permis de mieux comprendre l'évolution de tous ces sujets. 

Kissogo Abdoul Karim Ouattara