Journées de concertation MENA- Collectivités territoriales : Renforcer la synergie d’action pour améliorer la collaboration entre les deux parties

DSC0812520171215 121745

La première édition des journées de concertation entre le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (MENA) et les collectivités territoriales s’est tenue les 14 et 15 décembre 2017 à Ouagadougou. Ces journées s’inscrivent dans le cadre des transferts des ressources et des compétences aux collectivités territoriales. L’objectif de ces journées est de développer  un cadre d’échange et de concertation entre les différentes parties prenantes pour plus d’efficacité et d’efficience des interventions dans la mise en œuvre du transfert des compétences et des ressources de l’Etat vers les collectivités.

 

Le processus de décentralisation, avec la communalisation intégrale a permis au MENA de faire le transfert de ressources et de compétences aux collectivités territoriales depuis 2009 dans six domaines dont celui de l’enseignement primaire et de l’alphabétisation.Et le directeur de cabinet, monsieur Eric BENON, qui a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux de déclarer dans son allocution que, dans le processus de la décentralisation du système éducatif, les communes constituent des points d’appui et des partenaires privilégiés pour le MENA.C’est pourquoi, la collaboration entre le MENA et les communes  à travers leur structure faitière qu’est l’AMBF et sous l’égide de leur ministère de tutelle qu’est le MATD s’avère impérieuse pour une mise en œuvre réussie de la politique éducative du Gouvernement dans le cadre du PNDES.

Ces journées se sont déroulées autour du thème : collaboration MENA /Communes : quelles contributions pour une mise en œuvre réussie du PNDES dans le secteur de l’éducation.

Selon Aubin Ouédraogo, représentant le maire de la commune de Ouagadougou, le thème abordé au cours de cette rencontre revêt l’importance de la place des collectivités territoriales dans le développement du système éducatif.

Durant les deux jours, les échanges  ont porté sur le transfert des compétences et des ressources  aux communes dans le domaine de l’éducation, le transfert aux communes des ressources financières destinées à l’acquisition de vivres pour les cantines scolaires et le fonctionnement et la gestion des COGES.

« Ces journées ont permis de regarder en face les défis des différents acteurs et partenaires de l’éducation dans notre pays et notamment en lien avec le processus de décentralisation de l’éducation ». A affirmer le ministre Jean Martin Coulibaly, venu clore les travaux de la rencontre. Il a de ce fait rassuré que son département « jouera sa partition dans ce dialogue social que nous venons d’instaurer pour pouvoir réussir ensemble, le pari  d’un système éducatif plus performant au bénéfice de nos enfants ».

Des recommandations ont été formulées et une feuille de route sera élaborée pour le suivi de sa mise en œuvre. Ces recommandations sont : Améliorer  le dispositif de coordination, de suivi et d’évaluation de la mise en œuvre du transfert des compétences et des ressources aux niveaux provincial, régional et national ; utiliser les TIC et les relais existants pour une meilleure communication entre le MENA et les Collectivités territoriales dans le cadre du transfert des compétences ; renforcer l’accompagnement des collectivités territoriales pour une  gestion efficace et efficiente  des ressources transférées ; et institutionnaliser  les journées de concertation en vue de renforcer la collaboration entre le MENA et les Collectivités territoriales.

DCPM/MENA