Accord gouvernement-syndicats: : Les formateurs aux métiers signent un protocole avec le ministère en charge de l’Education

IMG 20180214 165015 2

Le ministre de l'Education nationale et de l'Alphabétisation, Pr Stanislas Ouaro a assisté ce mercredi 14 février 2018 à la signature du protocole d'accord portant règlement des sommes dues par l'Etat aux formateurs contractuels (cycles des métiers et cycles de base) de l'ex-projet ES/CEBNF. Le coût total est estimé à 349 345 704 FCFA. En signant ce protocole d'accord, le gouvernement respecte un des engagements pris avec les syndicats suite aux dernières négociations.

 

Ce sont au total 205 formateurs exerçant dans les métiers de plomberie, de coiffure, de maçonnerie, de menuiserie bois et métallique, de coupe couture et 04 animateurs qui à travers ce protocole d'accord bénéficieront bientôt des retombées financières de leur travail. Pour le secrétaire général de la section SNEAB/CEBNF, Bagaya Issoufou, c'est un protocole d'accord qui consacre uniquement le règlement des arriérés des salaires de 2017, donc ils osent espérer qu'au cours de l'année 2018, on aura trouvé une solution suite à la signature du protocole d'accord pour permettre la rentrée des classes dans les CEBNF. « Vraiment, c'est une  joie à moitié, elle sera pleine le jour où  on nous dira que la rentrée c'est tel jour dans les CEBNF et que les  formateurs auront un salaire régulier plus une carrière bien rédigée ». S'est-il réjouit.

Selon le Ministre de l'Education nationale et de l'Alphabétisation, Pr Stanislas OUARO, dans le cadre de ce protocole, il est prévu que le paiement de ces arriérés soit effectué d'ici à fin février 2018. « C'est un jour heureux pour nous tous, jour qui matérialise la volonté du gouvernement à respecter ses engagements. Je souhaite qu'à l'issue de la signature de ce protocole d'accord, après que les choses se soient totalement réglées, que vous puissiez rester disponibles pour accompagner le gouvernement dans son programme de formation que vous aviez bien conduit un certain moment dans le cadre de votre projet », a-t-il ajouté.

DCPM/MENA