Résorption des écoles sous paillotes : les villages de Koende et de Finougou disposent chacun de trois nouvelles salles de classes

20161027 090712Les villages de Koende et de Finougou dans la commune rurale d'Andemtenga ont bénéficié chacun de la construction de trois salles de classes entièrement financée par le PA/PDSEB pour le compte du MENA. La réception provisoire de ces infrastructures a eu lieu les vendredis 23 février et 2 mars 2018 sous l'expertise technique de Samy LEBELLE, expert en génie civile à la DGESS/MENA.

Trois salles de classes équipées, un bureau, un magasin et deux blocs de latrines à quatre postes vont remplacer désormais les classes sous paillotes de l'école de Koende. Quant au village de Finougou ce sont en tout 4 salles de classes, trois bureaux, une bibliothèque et trois blocs de latrines à quatre postes qui ont fait l'objet de la réception provisoire.
Le Directeur de l'école, Koudougou Richard Winkuni s'est dit satisfait de pouvoir disposer de cette nouvelle infrastructure : « C'est une satisfaction totale car travailler sous paillotte n'est pas du tout facile. Dans ces nouveaux bâtiments, nous allons pouvoir travailler à faire un bon rendement avec nos élèves », s'est-il réjoui.
Pour rappel, La réalisation de ces ouvrages intervient dans le cadre d'une convention de gestion entre le Projet d'Appui au Programme de Développement Stratégique de l'Education de Base (PA/PDSEB) et le Fond Permanent pour le Développement des Collectivités Territoriales (FPDCT).
Cette convention qui vise à réaliser 260 salles de classes primaires et post-primaires, s'inscrit en droite ligne dans le Plan National de développement Economique et Social (PNDES), et prévoit pour le compte de l'année 2018, 13 CEG et 7 écoles primaires.

DCPM/MENA.