Secrétariat permanent de la SSA/P : 41 773 enfants hors école ont été recrutés

DSC07115La 6e Session du Conseil d'orientation du Secrétariat permanent de la Stratégie de scolarisation accélérée ou Passerelle (SSA/P) s'est tenue du 9 au 11 avril 2018 à Ouagadougou. Les travaux ont porté sur le suivi du processus de transfert, la prorogation de textes fondamentaux et l'adoption des rapports du Comité d'experts, des activités du Secrétariat permanent et celui sur les financements de la SSA/P.

 Cette session du Conseil d'orientation (C.O) de la SSA/P s'est déroulée dans un contexte de transfert des compétences du Secrétariat permanent aux Etats membres (Burkina Faso, Mali, Niger) d'ici à décembre 2018. Le Conseil a exprimé à ce sujet l'intérêt des 3 pays à adopter la même stratégie pour la mise en œuvre des plans d'action de transfert dont des propositions ont été demandées aux experts.
Entre la 5e et la 6e session, 41 773 enfants hors école ont été recrutés grâce à l'ouverture de 1 666 centres dans l'espace SSA/P dont 36 898 d'entre eux ont été transférés à l'école classique. D'où les félicitations du Conseil au Secrétariat permanent (SP) pour les résultats engrangés.
Ces performances sont aussi le fruit des investissements de la Fondation Stromme depuis la création du S.P en 2011 et des financements des gouvernements et des partenaires stratégiques de la SSA/P depuis 2005 ce qui fait un montant cumulé de financement du S.P depuis 2011, de 1 387 004 171 F CFA. La Fondation Stromme amorce une nouvelle dynamique de partenariat avec les trois pays autour de l'ensemble de ses concepts en éducation dont les modalités d'opérationnalisation ont été présentées à la clôture.
Au nombre des chantiers légués par le Président du C.O sortant, le ministre malien de l'Education nationale Housséïni Amion Guindo au nouveau président, son homologue burkinabè, le Pr Stanislas Ouaro, figure la prorogation des textes fondamentaux du S.P. En sa qualité de Président, le Pr Ouaro a instruit le Conseil de mener des réflexions sur un meilleur encrage institutionnel de la SSA/P par un dispositif efficace harmonisé et pérenne au niveau des trois Etats, la dynamisation du partenariat entre les Etats, la Fondation Stromme et la Société civile pour un succès des autres formules d'éducation accélérée en cours d'expérimentation.
Ces nouvelles formules se présentent comme des perspectives dont la formule 2 de la SSA/P, son adaptation aux situations de conflits et aux enfants transhumants en zones transfrontalières. Est pris en compte aussi les approches d'accélération de l'alphabétisation des adultes.
Autant de défis prometteurs à relever, pour lesquels le Pr Stanislas Ouaro a réitéré son engagement sans faille.
DCPM/MENA.