Pour s’assurer de l’effectivité de la fermeture des 226 établissements scolaires non reconnus, une mission de contrôle avec à sa tête, monsieur Mamadou DIARRA, Directeur Général de l'Education Formelle Générale (DGEFG), a effectué une sortie terrain, le jeudi 11 octobre 2018 dans des établissements de la ville de Ouagadougou. 

Dans les quartiers Nioko II, Nonsin et Koumdayonré,  des complexes et groupes scolaires et lycées privés sans autorisation de création et d’ouverture exerçant dans des conditions hors normes avaient été sommés de fermer.  Dix jours après la rentrée scolaire et universitaire, conformément à la déclaration du ministre en date du 7 septembre 2018 face à la presse sur cette question, l’équipe de contrôle est allée s’assurer du respect de ladite mesure.

Au total 113 établissements pirates de la région du Centre étaient visés par la mesure et avaient été auparavant informés.

Sur les lieux certains établissements avaient déjà obtempéré ; tout était désert, toutes les salles étaient fermées.  

Par contre, certains établissements ont fait la sourde oreille et les cours se déroulent normalement au passage de l'équipe. Les responsables ont été mis au courant de l’illégalité d’exercice et de ce fait appelés à la fermeture systématique. Ils sont tenus à prendre des dispositions nécessaires dans les plus brefs délais pour le redéploiement des élèves dans les établissements reconnus.

DCPM/MENA