Le vendredi 2 novembre 2018 a été marqué par l’inauguration du Collège d’Enseignement général (CEG) de Tiarako, dans la commune rurale de Satiri, province du Houet. Cette inauguration couplée à la première édition de l’Excellence de la CEB de Satiri, ont été  présidées par le Secrétaire général du Ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, Pr Kalifa TRAORE. Il avait à ses côtés les co-parrains, Herman SIRIMA, maire de l’arrondissement 7 de Bobo et du député Abdoulaye MOSSE.

 

Le CEG de Tiarako est désormais une réalité ! Il est possible de faire tout son cursus en restant à Tiarako grâce à la réalisation d’un bâtiment de 3 classes en faveur des élèves des villages environnants. Pour le Secrétaire Général du MENA, Pr Kalifa TRAORE, les élèves peuvent désormais continuer leurs études sans avoir à parcourir de longues distances. Il ajoute que ce sont particulièrement les filles qui sont les plus exposées aux risques et cela joue sur leur maintien à l’école : « les enfants ne devraient plus quitter le village pour continuer le post-primaire.» s’est-il réjoui.

Même son de cloche pour Ambroise Coulibaly, maire de la commune de Satiri qui a relevé l’importance de ce CEG pour sa commune.

Quant au Chef de Tiarako, après avoir prodigué ses bénédictions sur le nouveau bâtiment, a traduit toute sa joie et sa reconnaissance au nom des populations car « le MENA nous a enlevés une épine au pied. Plus besoin de logeurs avec des conditions d’accueil souvent difficiles ».

D’une pierre deux coups, l’Excellence s’est invitée à la même cérémonie et les autorités ont loué les mérites des enseignants et des élèves de la CEB de Satiri. Sur la notion d’enseignants les plus méritants de façon générale, le SG Kalifa TRAORE a laissé entendre que des réflexions seront menées pour trouver la meilleure formule : « On a tendance à croire que seuls les enseignants du CM2 sont les plus méritants. On peut bien tenir un CP1 et être plus méritant. L’excellence ne doit pas tuer l’excellence », a-t-il prévenu.

DCPM/MENA