IMG 6087Le ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la promotion des Langues nationales, Pr Stanislas OUARO, a présidé un atelier de validation de 47 guides pédagogiques des réformes curriculaires, ce lundi 15 avril 2019 à Ouagadougou en présence de son Directeur de Cabinet, Adama Bologo.

La réforme curriculaire engagée depuis 2013 par le ministère en charge de l’Education nationale a permis de stabiliser des curricula des trois premières années du préscolaire, primaire et du post-primaire des écoles en expérimentation. Pour la généralisation de cette réforme, la stratégie prévoit l’élaboration du matériel didactique au profit des élèves et des enseignants sur le terrain.

Pour le ministre de l’éducation, Stanislas OUARO, ces nouveaux guides doivent être en adéquation aux principes épistémologiques de l’Approche pédagogique intégratrice (API) qui est le fondement de la réforme. Selon lui, l’inadaptation des programmes d’enseignement aux besoins éducatifs contemporains et le manque de cohérence des contenus des différents niveaux de l’éducation de base sont des motivations qui ont conduit l’Etat burkinabè à travers son département, à entreprendre une réforme curriculaire. Le but étant d’assurer une éducation de qualité et une formation professionnelle conséquente aux apprenants.

IMG 6117Ce projet piloté par la Direction générale en charge des réformes et de l’innovation pédagogique est entièrement financé par le Projet d’amélioration de l’accès et de la qualité de l’éducation (PAAQE). Il est prévu une formation des enseignants des écoles pilotes des réformes curriculaires.

DCPM/MENAPLN.