PRONAA

PRONAA 2015

Programme National pour l'Accélération de l'Alphabétisation à l'horizon 2015

1. Qu'est ce que le PRONAA 2015 ?

Dans le but d'accélérer la lutte contre l'analphabétisme et de booster le taux d'alphabétisation en le faisant passer de 28,7% en 2006 à 60% en 2015, les autorités du Burkina Faso se sont engagées à apporter des solutions pertinentes et durables aux problèmes fondamentaux qui entravent le développement rapide de l'alphabétisation et de l'éducation non formelle au Burkina Faso.

Le gouvernement et ses partenaires souhaitent donc disposer d'un document de planification stratégique à court et moyen termes appelé « Programme National d'Accélération pour l'Alphabétisation en 2015 (PRONAA) ».

Le PRONAA 2015 est le fruit de la volonté politique du gouvernement et de l'élan solidaire de tous les acteurs de l'éducation. Il se positionne comme une rampe de lancement, avec pour ambition majeure d'accroitre considérablement l'offre d'alphabétisation, et surtout de prendre en compte toutes les couches socio-professionnelles de la population.

2. Les éléments de références du PRONAA 2015

· Répondre aux éducatifs de tous les jeunes en assurant un accès équitable à des programmes adéquats ayant pour objet l'acquisition des connaissances ainsi que des compétences liées à la vie courante.

· Améliorer de 50% les niveaux d'alphabétisation des adultes, et notamment des femmes d'ici 2015 et assurer à tous les adultes un accès équitable aux programmes d'éducation de base et d'éducation permanente.

(Cadre d'action pour l'Education Pour Tous  EPT/ Dakar avril 2000)

3. Contexte et justification

Malgré les efforts déployés, les progrès dans les domaines des services sociaux et de la croissance économique questionne l'atteinte des objectifs du Millénaire pour le développement(OMD) à l'horizon 2015.

Une Stratégie de Croissance Accélérée et de Développement Durable(SCADD) pour les années 2011-1015, alignée sur les OMD et fondée sur des politiques sous sectorielles rénovées, est en cours d'élaboration pour tenter de redresser la situation en vue de l'échéance de 2015.

Les indicateurs dans le secteur de l'éducation au Burkina Faso connaissent une sensible amélioration grâce à la mise en oeuvre du PDDEB (Plan Décennal de Développement de l'Education de Base au Burkina). C'est ainsi que le taux brut de scolarisation a fait un bond pour se situer à 73%.

Cependant, d'autres indicateurs tels que le taux d'achèvement dans le système scolaire et le taux d'alphabétisation des 15 ans et plus requièrent que l'ensemble des acteurs du systèmes éducatif redouble d'effort en matière d'alphabétisation et d'éducation non formelle.

L'alphabétisation favorise la sécurité économique et enrichit les sociétés humaines en créant un capital humain propice à l'épanouissement de l'identité culturelle, à la tolérance et à la participation citoyenne au développement du pays. Son accélération pourrait contribuer à faire du Burkina Faso un pays émergent.

Le sous financement du secteur de l'alphabétisation qui a des répercussions négatives sur l'indice de développement humain ainsi que la forte demande en alphabétisation estimée à plus de 4 000 000 de personnes adultes nécessitent de mettre en oeuvre une stratégie efficace qui puisse établir des liens fonctionnels entre l'alphabétisation et les actes courants de la vie quotidienne. Ces données justifient pleinement l'idée d'élaborer et de mettre en oeuvre un programme d'accélération de l'alphabétisation à court et moyen termes.

4. Les axes prioritaires du PRONAA 2015

Le PRONAA 2015 sera au carrefour des différentes politiques de développement, notamment la politique de l'Enseignement et Formation Techniques et Professionnels (EFTP), la politique de Développement Rural (PDR), la note de cadrage de la SCADD, le nouveau plan décennal de l'éducation en cours d'élaboration, la politique des Enseignements Secondaire, Supérieur et de la recherche Scientifique(ESSRS), la politique de Développement Sanitaire, la Politique Nationale Genre(PNG), le plan Stratégique(2010-2016) du fonds pour le financement de l'Alphabétisation et de l'Education Non Formelle(FONAEF).

Tenant compte de cette réalité, les axes prioritaires d'intervention du PRONAA2015 doivent être définis en cohérence et en harmonie avec ces différentes politiques.

Ainsi, l'intervention du PRONAA2015 pourrait concerner cinq principaux axes :

· Axe1 : Satisfaire la demande en l'Alphabétisation et de l'Education Non Formelle(AENF) par une offre suffisante et pertinente en faisant le lien avec la PNG ;

· Axe 2 :Améliorer l'efficacité interne de l'AENF par un renforcement des acquis des apprentissages ;

· Axe 3 : Améliorer l'efficacité externe de l'AENF par la réforme du système des Formations Techniques et Spécifiques(FTS) et la promotion effective de l'environnement lettré ;

· Axe 4 : Améliorer et renforcer le système managérial ou de gouvernance (pilotage et gestion) de l'AENF ;

· Axe 5 : Renforcer la stratégie de mobilisation des ressources financières pour le financement du PRONAA 2015.

Ces axes prioritaires seront déclinés en objectifs spécifiques, en résultats attendus, en actions et en activités avec des indicateurs qui permettent de spécifier et de rendre réalistes réalisables les objectifs et les produits à livrer.