PACOGES

Projet d’Appui aux Comités de Gestion d’Ecoles (PACOGES)

Le COGES d’Ecole

1. Contexte

Dans le cadre de la décentralisation, la gestion de l’éducation ne saurait restée sous la seule tutelle de l’Etat. L’implication progressive des communautés bénéficiaires s’avère nécessaire. « L’école devient une école du village et non l’école au village. » D’ici fin 2015, toutes les écoles du primaire du Burkina Faso auront chacune un Comité de Gestion de l’Ecole (COGES) pour une meilleure implication de la toute la communauté.


2. Définition

Le COGES est l’organe d’administration et de gestion de l’école (article  29 du DECRET  N  °2008-236I PRES/PM/MEBAIMESSRSIMASSNIMATD portant organisation de l'enseignement primaire)
Il est constitué des membres de la communauté, des acteurs et des partenaires agissant à l’école.

3. Les missions du COGES sont :

  • l’identification des activités réaliste et réalisable et l’élaboration du plan d’action de l’école ;
  • la mise en œuvre du plan d’action de l’école ;
  • l’amélioration du rendement scolaire par des  par des activités de qualité ;
  • la mobilisation des ressources au profit de l’école ;
  • la gestion des ressources financières et matérielles de l’école.

4. Fonctionnement d’un COGES

L’Assemblée  Générale  est l’organe suprême du COGES. Elle est constituée des membres de la communauté bénéficiaire, des acteurs et des partenaires agissant à  l’école. Le Bureau  Exécutif  est l’organe dirigeant du COGES.

5. Composition d’un bureau COGES

Membres de droit :

  • le Maire ou son/sa représentant/te;
  • le/la Président/te de l’Association des Parents d’Elèves (APE) ;
  • la Présidente de l’Association des Mères Educatrices (AME) ;
  • le/la fondateur (rice) lorsqu’il s’agit d’une école privée laïque ouconfessionnelle ;
  • le/la directeur (rice) de l’école ;
  • un/une représentant/te des enseignants ;
  • un/une représentant/te d’ONG et /ou associations (autres que l’APE et l’AME) intervenant dans l’école ;
  • un/une représentant/te des organisations syndicales.

Les membres de droit sont chargés de/d’ :

  • veiller à la tenue des Assemblées Générales ;
  • assister le bureau exécutif dans la définition des grands axes et orientations du plan d’actions;
  • veiller à la bonne exécution des activités déclinées dans le plan d’actions à travers l’appui-conseil;
  • contribuer à la sensibilisation et à la mobilisation des communautés et des Partenaires Techniques et Financiers autour des activités du COGES ;
  • contribuer à la mobilisation des ressources financières ;
  • intervenir chaque fois que de besoin ou sur demande des membres élus.

Bureau exécutif :

  • un/une Président(e) ;
  • un /une Secrétaire général(e) ;
  • un/une Trésorier(ère) ;
  • un/une Secrétaire à la mobilisation et à la communication ;
  • un/une Chargé(e) de la scolarisation des filles.

Outre les membres du bureau exécutif, deux commissaires aux comptes et un/une chargé(e) de suivi de projet école sont élus. Le/la Directeur (trice) d’école est d’office membre du Bureau exécutif et en assure le secrétariat général. La durée du mandat des membres élus est de trois (03) ans renouvelable une fois.

Le bureau exécutif est chargé de/d’:

  • élaborer le plan d’actions de l’école ;
  • mettre en œuvre le plan d’actions de l’école ;
  • tenir les réunions du bureau exécutif ;
  • suivre et évaluer les activités programmées ;
  • rédiger et transmettre des rapports d’activités ;
  • entreprendre toute initiative qu’il juge utile au bon fonctionnement du COGES.

6. Processus de mise en place du BE

La mise en place d’un bureau COGES fonctionnel est un processus qui se décline en cinq (05) grandes étapes :

  1. Prise de contact et convocation de l’Assemblée Générale Informative
  2. Assemblée Générale Informative
  3. Préparation matérielle de l’élection
  4. Assemblée Générale Elective
  5. Officialisation du COGES (arrêté de mise en place par le maire)


7. Conditions de mise en place d’un COGES fonctionnel

  • une cohésion sociale (absence d’influences politiques, religieuses ethniques, géographiques et de forces d’opposition au COGES, etc.) ;
  • un engagement du Directeur de l’école ;
  • un engagement de l’équipe enseignante ;
  • une adhésion et une disponibilité de la communauté pour l’amélioration de la vie scolaire ;
  • un engagement de l’administration ;
  • une communication entre les acteurs ;
  • une implication effective des membres de droits.

8. Ressources du COGES

  • Ressources humaines

Il s’agit de la communauté éducative (autorités décentralisées, déconcentrées, coutumières, religieuses, enseignants, parents d’élèves, mères éducatrices, élèves)

 

  • Ressources financières et matérielles
  • Contributions ponctuelles de la communauté ;
  • Contributions des APE/AME ;
  • Subventions de la commune en collaboration avec la Coordination Communale des COGES (CCC) ;
  • Bénéfices tirés des activités génératrices de revenus ;
  • Contributions des associations, ONG, etc. ;

NB : Les contributions physique, intellectuelle et morale doivent être évaluées en valeur monétaire au moment de la planification des activités.


9. Calendrier annuel des activités

Octobre : AG de Planification

  • Analyse des résultats de l’année scolaire écoulée
  • Planification et validation des activités du PA

Fin du 1eret du 2è trimestre : AG d’évaluation

  • Evaluation à mi-parcours de la mise en œuvre du PA
  • Vérification de l’impact des activités sur les résultats scolaires
  • Vérification de l’exécution de la mise en œuvre des engagements

Fin du 3ètrimestre : AG d’évaluation

  • Bilan annuel des résultats scolaires
  • Bilan annuel de la mise en œuvre du PA
  • Vérification de l’exécution de la mise en œuvre des engagements
  • Perspectives

10. PROCESSUS DU VOTE A BULLETIN SECRET DES MEMBRES DU BUREAU EXECUTIF AU COURS DE L’ASSEMBLEE GENERALE ELECTIVE

L’inscription sur la liste électorale
L’explication du processus électoral
La présentation des candidats
Le vote
Le dépouillement