Amélioration des compétences des élèves-maitres sur l’enseignement pratique : l’approche PROSPECT mise en œuvre dans les ENEP

Le chef de service Formation des formateurs des écoles de formation à la direction de la formation initiale du personnel enseignant (DFIPE) du ministère de l'éducation nationale et de l'alphabétisation, monsieur Hamidou SALIA était l'invité de l'émission RTB-Matin, ce jeudi 2 Février 2017. Avec l'animatrice Cynthia Hilaire, il a échangé sur le Projet de Renforcement des Stratégies et des Pratiques de l’Enseignement dans les Centres de formation des Elèves-Maitres (PROSPECT).

 

 Selon monsieur Hamadou SALIA, PROSPECT est un sigle en anglais qui signifie en français, « le Projet de Renforcement des Stratégies et des Pratiques de l’Enseignement dans les centres de Formation des Elèves-maîtres ». C’est un projet qui est le fruit de la coopération entre le Japon et le Burkina-Faso à travers la JICA (Agence Japonaise de la coopération Internationale) a-t-il ajouté.

De l’avis de M.SALIA, PROSPECT vise l’amélioration des compétences des élèves maitres sur l’enseignement pratique (l’atteinte des compétences indiquées dans le profil des sortants des ENEP), l’élaboration d’outils pertinents des acquis de la formation, qui permettent d’évaluer les enseignants avec plus d’objectivité sur le plan de leurs compétences professionnelles et même sur le plan de leurs conduites, une articulation réussie entre la phase théorique et celle pratique et le renforcement du dispositif de l’enseignement pratique.

Lancé officiellement le 1er Mars 2016 à l’ENEP de Loumbila, mais démarré effectivement le 22 février 2016, date d’arrivée du premier expert japonais, « à ce jour, nous sommes à un niveau de réalisation satisfaisant en ce sens que toutes les activités prévues ont été réalisées », a laissé entendre M. Hamidou SALIA. Il ajoutera qu’en termes de réalisations faites au cours de l’année 2016, et conformément au programme d’activités , le projet a conçu les outils( Profil des sortants des ENEP, Outil d’évaluation des compétences des élèves –maitres, Guide de l’école d’application, Cahier de stage pratique) pour améliorer l’enseignement pratique des deux stages avec les représentants des directions concernées, des ENEP, et des CEB etc. De plus, il a fait savoir que dans six écoles d’application pilotes de Ouagadougou et de Dédougou, les stagiaires et les maitres conseillers essaient le guide de l’école d’application et le cahier de stage pratique après le séminaire en Septembre. Aussi, il dira « qu’en Novembre 2016, des visites ont été effectuées dans les ENEP et dans les écoles d’applications pilotes, d’une part pour comprendre les difficultés et les blocages dans l’utilisation des outils et, d’autre part, évaluer les compétences des élèves selon le profil des sortants des ENEP ».

DCPM/MENA