IMG 4725

Afin de contribuer à l’exécution efficace des dépenses du Programme de Développement Stratégique de l’Education de Base(PDSEB), un atelier de restitution des nouveaux outils de planification et de programmation du MENA a eu lieu le vendredi 08 Juin 2018 à Ouagadougou. C’était sous la présidence du directeur Général des Etudes et des Statistiques Sectorielles du MENA, Dr François SAWADOGO.

 

Organisé par la Direction générale des Etudes et des Statistiques Sectorielles (DGESS), l’atelier a eu pour objectif de présenter aux acteurs, les propositions de nouveaux outils de planification et de programmation du MENA, et d’un manuel d‘utilisation.

Du plan d’action triennal en passant par le plan de passation de marchés et du budget programme, le CDMT (cadre de dépenses en moyens termes) et le plan d’action annuel, les différentes étapes de l’utilisation de ces cinq (5) outils ont été présentées. Pour l’économiste –planificateur, chef de mission sur l’actualisation et l’harmonisation des outils de planification et de budgétisation du MENA, Dr Paul Sarambé, « ces outils proposés sont conçus dans le but d’élaborer non seulement le plan d’action triennal et le budget Programme, mais aussi, permettre véritablement aux acteurs de pouvoir facilement élaborer leurs outils, les mettre en cohérence et les utiliser à bon escient ». « Cette base des données est l’outil final et va permettre aux différents niveaux de déconcentration de renseigner, et de connaitre les différentes enveloppes qui sont allouées aux différents programmes et activités »a-t-il poursuivi. Dénommée application Elab_Budg, elle a été conçue uniquement pour l’élaboration du budget Programme.

A l’issue des échanges, les participants ont suggéré que l’installation et le fonctionnement de l’application Elab_Budg se fasse en réseau, et que le système de base de gestion utilisé présentement à savoir Accès qui a des limites soit revu. Enfin que les paramétrages (base des données de l’application, et de l’utilisateur) soient adaptées au contexte et permettent d’entrer beaucoup de données et par ricochet de favoriser l’élaboration des différents outils. Comme perspectives, il est prévu la formation des utilisateurs et leur accompagnement sur les sites et le transfert au MENA de cet outil.

DCPM/MENA