L’association des journalistes du Burkina (AJB) a organisé ce vendredi 21 décembre 2018 à Ouagadougou, une cérémonie de distinction du prix d’excellence en journalisme dénommé « Prix de la redevabilité citoyenne »  pour une gouvernance politique et socioéconomique responsable. Cette cérémonie de récompense a été présidée par le président de l’AJB, Gézouma Sanogo, en présence du Coordonnateur national du projet de gouvernance économique et de participation citoyenne (PGEPC), Adama Rouamba et le Chargé de mission, Alceny Barry, représentant le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation.

La création de ce prix qui récompense les meilleures productions de presse, rentre dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de Gouvernance économique et de Participation citoyenne (PGEPC) et vise à stimuler la production journalistique sur les thématiques de l’économie, de la santé et de l’éducation.

Au total trois prix ont été décernés dans chaque secteur d’activité. Pour le compte de l’éducation, c’est l’œuvre, « le rêve brisé des scolaires dans le Soum », dans le genre radio, des auteurs Idrissa Ouédraogo et Adama Ouédrago, qui a été retenue et primée.

Le prix attribué à chaque lauréat est composé d’un trophée, d’une attestation et d’une somme de 750 000 FCFA.

En rappel, le MENA fait partie des ministères pilotes du Projet de Gouvernance Economique et de Participation Citoyenne (PGEPC) aux cotés des ministères de l’économie, la santé et les infrastructures. L’objectif de développement du projet est de renforcer la mobilisation de ressources intérieures et d’améliorer l’utilisation des ressources publiques par le renforcement des mécanismes de redevabilité, des systèmes de collecte des ressources et de gestion des dépenses publiques.

DCPM/MENA