image5 1Le ministre de l'Education nationale et de l'Alphabétisation, Pr Stanislas OUARO, accompagné du représentant du parrain, le Président de la Haute Cour de Justice, Bebrigda Mathieu OUEDRAOGO, ont procédé, le samedi 22 décembre 2018, à l'inauguration du Lycée municipal polyvalent de Samba. Cette infrastructure a été réalisée dans le cadre du programme national de Développement économique et Social ( PNDES) en son axe 2 et financé par le budget de l'Etat.

L’éducation occupe une place prépondérante dans le développement d'un pays. C'est pourquoi, accroître l'offre et la qualité de l'éducation à travers la résorption des salles de classe sous paillotes, le développement et la promotion de l'enseignement post- primaire et secondaire , la formation technique et professionnelle sont le leitmotiv du PNDES et du ministère de l'éducation nationale. La preuve nous est donnée à travers la construction des infrastructures éducatives dans toutes les régions du Burkina. A cet effet, à 43 Kilomètres de Yako, dans la commune de Samba a été érigé un lycée municipal polyvalent flambant neuf qui, désormais permettra aux élèves de cette localité d'acquérir le savoir et le savoir-faire dans un cadre propice. C'est un complexe comportant à la fois des filières d'enseignement général et des filières d'enseignement technique et professionnel. Des investissements complémentaires seront réalisés progressivement en vue de l'ouverture de filières relatives à la mécanique automobile et à l'agriculture.image1 4
D'un coût global de 140 millions FCFA, et financé par le budget de l'Etat, il est composé entres autres d'un bloc administratif, de 3 blocs pédagogiques, d'un logement, de latrines pour le personnel et pour les élèves et d'autres annexes. C'est la compagnie internationale d'ingénierie (C2i) qui a eu en charge la réalisation de l'infrastructure.
Cependant le proviseur du lycée municipal de Samba, Landry Kiema a relevé le manque d'un point d'eau dans l’établissement. Cette préoccupation sera résolue dans un bref délai, a promis le ministre OUARO.
Après avoir remercié les autorités pour la construction de cet établissement, le 1er adjoint au Maire, Seydou Djiguemdé a affirmé que le lycée polyvalent offrira à leur jeunesse les atouts nécessaires pour exploiter toutes les potentialités dont regorge leur commune. Et le premier responsable du département en charge de l'éducation, Pr OUARO de souhaiter que ce lycée soit un lieu de promotion du savoir, de la citoyenneté et de culture de la paix.
DCPM/MENA.